SAINT ANTOINE L’ERMITE et PORTE DE GENES

Construites au Moyen-Age à la sortie sud du village :

– La chapelle, couverte d’un toit de lauzes, permettait aux voyageurs de faire leurs dévotions avant de prendre la route vers Vintimille.
saintantoineermite5– Bâtie à quelques mètres de la chapelle, La porte de Gênes au pied de la falaise fermait l’accès au village.
portedegenes5
-Les remparts qui relient ces deux sites ainsi que les murs en pierres sèches côté montagne étaient en très mauvais état. Sous l’impulsion de l’association A Cruella, des bénévoles de la Soucéta Briïenca et autres bénévoles du village ont commencé en 2015 la restauration des murs en pierres sèches alors que les services de la mairie avec notre soutien financier pour les matériaux ont restauré une partie des remparts.
Un premier mur en pierres sèches a été reconstruit…
Le mur avant
1er mur pierres sèches avant
Le même après intervention des bénévoles.1er mur après
Les deux murs sont maintenant terminés.
Avant 1549555_1664989067063835_781774544493888180_n
Après11246253_1664989087063833_2701000875042615554_n
Photo des remparts avant travaux1549555_1664989067063835_781774544493888180_n
Après travaux
DSC00675
Le 17 juillet 2015, une fête rassemblant plus de 100 personnes (bénévoles, équipe municipale, villageois) autour d’un goûter a clôturé cette première tranche de travaux.fête du 17 juillet

En 2016 et 2017 la fin des travaux de reconstruction des murs ainsi que la taille d’oliviers ont été réalisés en collaboration avec d’autres associations du village.